Règlement Canicross

retour canicross

Article 1 : Les chiens

Sont admis à participer, tous les chiens, sans distinction de race, avec ou sans pedigree, âgés de 12 mois au moins le jour de l'épreuve.

Dans la catégorie CANI-CROSS ENFANTS (CE) les chiens ou chiennes âgés de plus de 10 mois (sous réserve d'un refus du vétérinaire chargé du contrôle) sont autorisés à courir une seule épreuve dans la journée.

Conformément aux directives des Directions Départementales des Services Vétérinaires, tous les chiens autorisés à participer à une épreuve athlétique canine, devront être obligatoirement vaccinés contre la maladie de carrée, la parvovirose, la rage, ceci pour les régions ou départements déclarés à risque et pour les chiens venant de l'étranger. Pour les départements non déclarés comme à risque, le vaccin contre la rage ne sera pas nécessaire, mais fortement conseillé car très souvent exigé par le vétérinaire de l'épreuve

Tous les chiens devront également êtres identifiés.

Bien que non obligatoire, le vaccin contre la toux du chenil n'est pas à négliger pour les chiens vivant continuellement en chenil ou en élevage.

Sous contrôle vétérinaire le jour de l'épreuve, ne seront pas admis à participer :

* Les chiens ou chiennes malades ou affaiblis.

* Les chiennes gestantes ou allaitantes.

* Les chiens ou chiennes handicapés.

Un chien ou une chienne ne pourra effectuer qu'une seule course par jour. Exception est faite pour la catégorie CANI-CROSS ENFANTS ( CE ) où l'animal (âgé de + 12 mois) pourra courir deux fois dans la journée à condition qu'une des deux épreuves soit effectuée dans cette catégorie (CE1 ou CE2), et, que le temps de récupération entre les deux courses ne soit pas inférieur à trente (30) minutes. Ce chien pourra ainsi être disponible soit pour la deuxième course ENFANTS ou une autre course ADULTES.

En cas d'accident ou d'incident survenu avant qu'un chien ou une chienne n'ait pris le départ officiel de la course dans laquelle il ou elle est inscrit (e), celui-ci ou celle-ci pourra être remplacé(e) à condition que le substitut corresponde aux règles édictées dans les paragraphes ci-dessus (contrôle vétérinaire et âge de l'animal).

Les chiennes en chaleur pourront participer à l'épreuve à condition qu'elles partent en fin de catégorie, pour les départs contre la montre, et en départ différé pour les départs en ligne (derrière le peloton), et, que les propriétaires fassent usage d'un produit masquant les odeurs.

Article 2 : Les concurrents

La pratique du sport canin unissant un seul chien et un humain dans un même effort athlétique, dans le cadre des compétitions placées sous l'égide de la Fédération, est ouverte à toute personne, sans distinction de nationalité, ayant l'aptitude médicalement reconnue à l'effort physique. Par ailleurs, suivant certains critères de faisabilité, les épreuves placées sous l'égide fédérale pourront être ouvertes aux personnes handicapées.

Un certificat médical d'aptitude à l'effort physique (course à pieds, cyclisme, triathlon, etc.) de moins de UN AN est obligatoire pour tout participant.

L'âge minimum requis est de 7 ans au jour de l'épreuve.

Etre en possession d'une licence.

L'usage de chaussures munies de pointes est strictement interdit, en toutes circonstances.

Dans la catégorie CANI-CROSS ENFANT (CE), la participation ne pourra être autorisée qu'aux conditions suivantes :

* Si le rapport entre la morphologie de l'enfant et la puissance du chien n'est pas compatible (contrôle Direction course), l'enfant ne pourra courir qu'accompagné d'un adulte.

* Ce dernier devra être relié au chien par une longe de sécurité permettant de contrôler à tout instant la puissance de l'animal. Cependant s'agissant de la course de l'enfant, celui-ci devra, pendant l'épreuve, être placé en permanence en avant de l'adulte accompagnant, ou juste à côté pour les enfants de 7 à 10 ans.

* L'enfant pourra être également relié au chien avec l'équipement.

Les PROPRIÉTAIRES DE CHIENS

Est considéré comme étant le légitime propriétaire d'un chien ou d'une chienne, celui ou celle dont le nom figure à ce titre sur la carte d'identification (Réf. CERFA n° 50-4447 émanant du Ministère de l'agriculture et selon les directives du décret n° 91-823 du 28/8/91 contrôlée et gérée par la Société Centrale Canine).

* Celui-ci ou celle-ci est donc tenu de faire en sorte que l'animal lui appartenant soit en conformité avec la législation en vigueur, en fonction de sa catégorie, et d'être en mesure de le justifier.

* Le compétiteur est pénalement responsable des dommages occasionnés par l'animal, même si celui-ci ne lui appartient pas (article 1385 du code civil).

* Il est conseillé aux propriétaires de s'assurer qu'ils sont bien couverts une assurance civile pour les dommages que pourrait commettre leur chien.

Tout accident survenu à l'occasion de la course fera l'objet d'un compte-rendu détaillé dans les 24h00, par le sinistré et de la part du directeur de course, ou, à défaut de l'organisateur, auprès du secrétaire de la C.N.E.A. à l'aide de l'imprimé de déclaration de sinistre (imprimé téléchargeable sur cnea.net). Dès réception, le secrétariat de la CNEA transmettra le dossier complet à la compagnie Groupama S.A.

Article 3 : Les catégories

Exemple : Saison 2005/2006

ENFANTS Catégorie Pupilles/Poussins ( 1996 / 1997 / 1998 / 1999 )

* Cani-cross Enfant Fille 1 - CEF1

* Cani-cross Enfant Garçon 1 - CEG1

ENFANTS Catégorie Benjamins/Minimes ( 1991 / 1992 / 1993 / 1994 / 1995 )

* Cani-cross Enfant Fille 2 - CEF2

* Cani-cross Enfant Garçon 2 - CEG2

Catégorie JUNIORS ( 1989 / 1990 )

* Cani-cross Femme Junior - CFJ

* Cani-cross Homme Junior - CHJ

ADULTES Catégorie Seniors ( 1967 à 1988 )

* Cani-cross Femme Senior - CFS

* Cani-cross Homme Senior - CHS

ADULTES Catégorie Vétérans 1 ( 1966 à 1957 )

* Cani-cross Femme Vétéran - CFV1

* Cani-cross Homme Vétéran – CHV1

ADULTES Catégorie Vétérans 2 ( 1956 et avant ) Peut être fusionnée avec Vétérans 1

* Canicross Femme Vétéran - CFV2

* Canicross Homme Vétéran - CHV2

Le CANI-VTT 1 CHIEN

Discipline ayant comme spécificité, l'union d'un seul chien et d'un cycliste, reliés entre eux de façon bien définie, effectuant de concert le même effort physique sur un parcours précis déterminé à l'avance.

Un néophyte pourra souscrire une licence à la journée.

Elle se décompose en catégories suivantes :

Catégorie JUNIORS ( 1989 / 1990 )

* VTT Femme Junior - VFJ

* VTT Homme Junior - VHJ

ADULTES Catégorie Seniors ( 1967 à 1988 )

* VTT Femme Senior - VFS

* VTT Homme Senior - VHS

ADULTES Catégorie Vétérans ( 1966 et avant )

* VTT Femme Vétéran - VFV

* VTT Homme Vétéran - VHV

Le CANI-MARCHE

Épreuve ludique proposée à toute personne ou animal n'ayant pas les capacités physiques pour effectuer un parcours en courant.

Cette nouvelle discipline consistera à marcher ( allure libre, lente ou rapide ) avec son chien sur une certaine distance.

Article 4 : Les distances

Elles varies entre 1,5 et 9 kilomètres selon les catégories (distances conseillées).

L'organisateur peut adapter les distances en fonction des conditions météorologiques du jour. Il devra en informer les concurrents et notifier ces dispositions sur les feuilles de classement.


DISTANCE PAR CATÉGORIE

....................................Cani Enfant .....................Cani Enfant..............Cani-cross

...................................Pupilles/Poussins.........Benjamins/Minimes..........Adultes............Cani-VTT
TEMPÉRATURE
Jusqu'à 16°.......................1,5 km.........................2 à 3,5 km...............7 à 9 km ............7 à 9 km
De 16° à 25°....................1,5 km.........................2 à 3,5 km...............5 à 7 km.............5 à 7 km
De 25° à 30°....................1,5 km...........................2 km......................4 à 5 km.............4 à 5 km
Supérieure à 30° ..............1,5 km...........................2 km......................< 4 km................< 4 km

Pour les températures supérieures à 20°, il est nécessaire de prendre toutes les précautions d'usage :

- Point d'eau à mi-parcours.

- Obligation de placer une douchette ou un grand bac pour tremper les chiens, au départ et à l'arrivée.

Pour une température supérieure à 30°, un concurrent inscrit à la possibilité de ne pas courir s'il estime que son chien ne supportera pas la chaleur. Il pourra se faire rembourser son inscription auprès de l'organisateur.

Article 5 : La TEMPÉRATURE

Ce critère étant un point important, il est primordial de respecter encore plus scrupuleusement l'allure de l'animal et de s'adapter à son rythme. Ne jamais omettre de le laisser se désaltérer sur les points d'eau, et, ce qui est le plus important le mouiller pour le rafraîchir.

La configuration du paysage ( relief, parcours boisé ou aride ), les conditions climatiques (pluie, vent ) sont des critères qui permettent de rallonger ou de raccourcir un parcours.

Selon la température enregistrée le jour de la course, l'organisateur est autorisé à adapter la distance parcourue en fonction du barème suivant :

Pour les températures supérieures à 20°C, il est nécessaire de prendre toutes les précautions d'usage:

Point d'eau à mi-parcours,

Possibilité de placer une douchette ou un grand bac pour tremper les chiens,

Programmer la course tôt le matin ou tard le soir, les organisateurs pouvant innover en créant des courses en semi nocturne ou en nocturne.

Article 6 : Le déroulement des courses

Le COMPORTEMENT

Tout sportif doit adopter en toute circonstance, un comportement digne de l'éthique qu'il revendique. Ayant de surcroît connaissance de la réglementation propre à cette discipline, il se doit et s'engage par le fait de son adhésion d'entretenir constamment un esprit sportif particulier, compte tenu de la responsabilité engagée vis-à-vis de l'espèce canine et du respect qui lui est due. Toute manifestation personnelle contraire à cette règle morale, pouvant nuire à la réputation du sport canin en général, notamment sur quelque organisation canine que ce soit, pourra entraîner les sanctions pour les licenciés et l'interdiction de participer à d'autres épreuves.

Le RESPECT DE L'ANIMAL

Une seule règle prime, celle du bien-être et du plaisir du chien avant tout autre chose. Par respect pour nos compagnons, tout sera fait pour les mettre à l'honneur :

* Dans la presse ou dans les classements des courses, le nom du chien sera placé avant celui du coureur. Le terme “ couple " ou bien " tandem " devra toujours être associé au nom du chien et du coureur.

* Dans les titres réservés aux vainqueurs, il serait plus juste de mentionner d'abord le chien comme étant le détenteur du titre, associé bien naturellement au coureur.

* Dans les championnats, le chien est aussi " champion de France " ou autre. Il serait donc logique de leur attribuer des trophées ( médaille ou autre ) et de ce fait, les faire participer aux remises de récompenses, podium, photographies avec le coureur etc... Les chiens titrés ( les 3 premiers de chaque catégorie ) seront présents aux remises des prix, sous réserve de l'acceptation par l'organisateur et à condition que l'environnement s'y prête.

Article 7 : Les pénalités

En CANI-CROSS

Le chien devra être en permanence devant le courreur, la limite maximale autorisée par le coureur est la hauteur des épaules de l'animal.

Il est STRICTEMENT INTERDIT de tirer le chien, sauf pour le remettre dans le sens de la course ( Changement de direction, dérobade, inattention due à l'environnement immédiat tel chien de spectateur, passage de gué ).

SANCTION A : interdiction de tirer le chien.

* Une minute à la première infraction

* Exclusion à la deuxième infraction

SANCTION B : interdiction de courir devant le chien.

* Une remontrance à la première observation

* 1 minute par observation supplémentaire à partir de la deuxième

Les pénalités sont cumulables pour les sanctions B.

En CANI-VTT

Les sanctions sont identiques à celles de la discipline CANI-CROSS, abstraction faite de la remontrance qui n'existe pas dans cette discipline.

NOTA :

Le cycliste devra fournir un effort régulier et permanent afin de ne pas être constamment tiré par le chien.

Dans le premier kilomètre, il n'est pas tenu compte de cette particularité, sauf si, le cycliste se laisse délibérément tirer par l'animal sans lui apporter une aide mécanique.

SANCTION C : le cycliste se laisse manifestement tirer par le chien

* Une minute (pour être certifiée, cette observation devra faire l'objet de plusieurs remarques)

* Une minute pour défaut de port de gants

Tout cycliste se verra refuser le départ pour l'absence du port du casque ( sécurité oblige )

GENERALITES POUR CES DEUX DISCIPLINES :

- Tout coureur ou cycliste peut demander, au concurrent qui le précède, le passage en exprimant le souhait à haute et intelligible voix ( mot " PISTE " ). Le concurrent dépassé ne pourra s'y opposer. Ce refus peut entraîner une disqualification pure et simple.

- Il est interdit à une tierce personne de courir à côté ou devant le " couple " afin de motiver l'animal. Même interdiction avec un cycle ou un engin motorisé, sous peine de disqualification.

- Tout concurrent se présentant sur la ligne de départ sans dossard ne sera pas autorisé à prendre le départ.

- Sauf les personnes désignées comme officielles sur l'épreuve, aucune autre personne ne sera autorisée à circuler sur le parcours, une fois le départ donné.

Les coureurs pourront reconnaître le parcours avant le départ de la première épreuve SANS LE CHIEN sous peine d'application du barème des sanctions A.

En CANI-MARCHE

Cette discipline pratiquée dans le même respect du chien que pour le cani-cross ou le cani-VTT ne peut être aussi restrictive que les précédentes. Mais s'agissant de marche à pied, il est strictement interdit de courir sous peine d'exclusion.

Le chien doit être en permanence devant le coureur, la limite maximale autorisée par le coureur étant la hauteur des épaules de l'animal.

Il est strictement interdit de tirer le chien, sauf pour le remettre dans le sens de la course. De même, il est interdit aux concurrents de courir devant le chien.

Le circuit :

Le parcours est la pièce maîtresse d'une épreuve. Le bitume, l'enrobé, le goudron sont des surfaces acceptables. Cependant, en période estivale, ces surfaces sont particulièrement chaudes, et peuvent donc provoquer une irritabilité des coussinets du chien. Lors de la définition du tracé, l'organisateur doit donc garantir un espacement suffisant entre les portions parcourues sur ces trois types de revêtements et celles qui sont parcourues sur d'autres surfaces.

La partie la plus importante du canicross étant la recherche d'un circuit adapté, l'organisateur doit éviter les grandes lignes droites et les sols caillouteux. Le circuit doit privilégier l'alternance de sentiers et de tracés sinueux, qui incite le chien à découvrir le virage suivant.

Article 8 : L'équipement

Les DÉBUTANTS

Pour les personnes s'initiant au CANI-CROSS ( première participation, éventuellement inscription " sur place " ), la laisse tenue à la main et le collier classique sont acceptés.

SONT INTERDITS : le collier étrangleur et le collier à griffes.

Si toutefois le participant débutant se trouve en partie équipé selon les prescriptions ci-dessous, l'amortisseur ne sera pas exigé pour une première participation.

Toute personne licenciée devra posséder un matériel entièrement conforme aux prescriptions ci-dessous.

Seuls, les vélos de type VTT seront acceptés, ils devront être équipés d'une attache de VTT de traction fixée à l'avant du cadre de façon à ne pas gêner la conduite du VTT.

Le port d'un casque et d'une paire de gants est obligatoire sous peine de pénalité ou de refus de prise de départ.

SONT INTERDITS :

vélos équipés de garde-boue métalliques.

Attaches latérales dites « springer ».

DISPOSITIONS COMMUNES

En cani-cross, l'usage de chaussures munies de pointes est STRICTEMENT INTERDIT, en toutes circonstances

MATERIEL PRECONISE

Pour la pratique du Cani-cross

Laisse ou longe, extensible ou pas, de 2 mètres maximum - OBLIGATOIRE -

Ceinture abdominale

Ceinture sous-cutale

Cuissards avec ceinture intégrée

Pour le chien, port d'un harnais avec attache arrière dans la ligne du corps.

Pour la pratique du Cani-VTT - OBLIGATOIRE -

V.T.T.

Casque

Gants de cycliste

Laisse ou longe extensible de 2.50 mètres maximum

Pour le chien, port d'un harnais avec attache arrière dans la ligne du corps.

Article 9 : Les LICENCES

Les licences S.C.C. (C.N.E.A.) sont délivrées aux adhérents d'un club d'utilisation, suivant le protocole habituel : demande de licence téléchargeable sur le site « cnea.net » suivre ensuite la procédure indiquée sur la demande de licence.

La licence ne sera attribuée que sur présentation du dossier complet tel qu'il est défini sur ledit imprimé.

Les adhérents d'un club d'utilisation participeront aux courses organisées par la S.C.C. ou le G.S.N. avec la licence « CANI-CROSS » délivrée par la C.N.E.A. qui est leur organisme de tutelle.

Conformément à la convention signée entre la S.C.C. (CNEA) et la FFST il y a une reconnaissance des licences « Cani-cross et Cani-VTT » délivrées par ces deux organismes.

- Article 5 de la convention CNEA/FFST

Les modalités de délivrance des licences par la C.N.E.A. pour les disciplines désignées dans la présente convention seront conformes à la loi 2000-627 sur la promotion des activités physiques et sportives et aux articles 1.4.3, 1.4.4, 1.4.7 des statuts de la F.F.S.T.

Ces licences seront recensées par la fédération selon la réglementation fédérale en vigueur et les critères du ministère des sports.

Elles seront subordonnées au respect par les intéressés de conditions fixés par les règlements intérieurs, disciplinaire et médicale destinée à garantir leur santé ainsi que la sécurité des tiers. Les licences délivrées par l'un ou l'autre des deux organismes donneront à leurs détenteurs la possibilité d'exercer l'ensemble des pratiques concernées par la présente convention et d'accéder aux manifestations organisées par l'une ou l'autre des parties signataires.

LICENCE A LA JOURNEE

Cette licence est délivrée afin de permettre à des personnes non-licenciées de participer à des épreuves pour lesquelles la licence est obligatoire. Elle ne saurait toutefois se substituer à la licence compétiteur et une personne ne pourra bénéficier de ce type de licence qu'à deux reprises maximales dans la saison en cours.

Pouvoir organisé des courses, et permettre à des non licenciés de découvrir ce sport nature et comme il est d'usage, aux licenciés en CaniCross le Club d'utilisation organisateur de course pourra délivrer une « licence journée »

A – Mode de gestion de la licence journée : Cette licence pourra être proposée au prix de 8 euros pour la journée de course. (Assurance comprise) chèque à l'ordre du Club organisateur.

B – Le club organisateur devra tenir à la disposition du Commissaire de course (personne déléguée par la F.F.S.T. dans l'attente de la formation et nomination de Juge de Courses de la S.C.C.,) un listing avec les noms et les adresses des licenciés journée, ainsi que les certificats médicaux de non contre indication à la pratique de courses, (obligatoires)

C– Le Club organisateur adressera au secrétariat de la C.N.E.A. :

° le listing des licenciés journée

° les certificats médicaux correspondants.

° .un chèque de 7 euros par licence journée libellé au nom de la SCC ( le Club garde 1euro par licence journée pour la gestion)

° le résultat des courses qui devra comporter les N° de licences, les noms des licenciés, et toutes indications utiles.

Les licenciées journées participent à ou aux courses de la journée, ils sont classés, mais ne sont pas centralisés.(Télécharger sur le site : « cnea.net » la feuille de licence journée.)

D – Les organisateurs peuvent proposer aux non licenciés une feuille de demande de licence S.C.C. qu'ils téléchargeront sur le site : « cnea.net ».

E – Lire sur le site de la commission « cnea.net » la convention de formation et de mise en place S.C.C./F.F.S.T.

Les courses doivent êtres proposés au calendrier et avoir l'aval de la société canine régionale.